Mémoire

Au cœur de l’océan, une présence animale, électrique. L’eau s’anime d’un mouvement, l’air se charge d’un parfum unique. Un jet de vapeur d’eau soudain, un splash d’huile de mandarine, de violette, d’essence de Basilic. C’est d’abord un surgissement, une apparition. Il se découvre, avec sa robe couleur des fruits de l’Elemi, veloutée et brillante, rendue scintillante grâce aux millions de gouttelettes d’eau. Un cachalot qui porte en lui l’histoire des grands fonds, qui circule de bateau en bateau, sur les ponts à l’odeur d’essence de cèdre, dans la force des mains et les regards des marins. Dans son sillage, la fraîcheur d’agrumes première accueille désormais des nuances d’absolue de sauge, de noix de muscade, d’essence de vétiver. Il se fait puissant, imposant comme un navire, un cuirassé. Sa cuirasse à lui, son cuir le protège et le distingue. Fait sa force et renferme son secret. Et le Capitaine le partage.